Joomla Extensions powered by Joobi

Guest Party

Report des soirées ou un ou des membres du KBaL Sound System ont joués en guest.

 

REPORT (Extrait du Forum):

Retour a la clef des champs, salle de concert mythique des Yvelines avec le Bilbo, ou j’ai sévi sur de nombreux pogo durant les années 80/90, mais en fait c’est la nouvelle clef des champ en fait la salle a déménagé au sein de l’espace Coluche (la ou nous avions fait une soirée en 2001). Cette fois ci c’est pour un concert éclectique et non une réunion de punk/trasher avinés. En premier passe les Sun Loop King, combo réunissant Helius Zhamiq aux machines, Olive (ancien Post Mortem) a la batterie,  Myss_Yl en VJ, un bassiste et une autre batterie et oui ! Leur prestation m’as vraiment convaincu une mélange de Rock/Indus/Psyque ou les deux batterie couplés a la basse et aux machines donnent un son puissant, le tout appuyé par des visuels parfait.

Puis Vadim Vernay, je ne connaissais pas et bonne surprise du bon rock psyché appuyé (aussi) par des visuels. Ensuite grosse claque avec Ezra, du Beat Box par un des maître français du genre, le gars fait participé la salle et utilise un sampler pour augmenter virtuellement d’autant de pistes ses compos, vraiment de la bombe. Pour finir Domb, combo semi Rock/Big Beat, pas trop ma tasse de thé mais c bien foutu il faut le reconnaître.

Baboon


081207 - La Clef Des champs Guest KBaL

DSCF2278

DSCF2278p

DSCF2285

DSCF2287

DSCF2296

DSCF2297

DSCF2298

DSCF2299

DSCF2303

DSCF2308

DSCF2310

DSCF2312

DSCF2313

DSCF2315

DSCF2317

DSCF2321

DSCF2322

DSCF2324


 

In Memory of Da-Queen - Brussel

 

Samedi 13 octobre 2007 $$ - 10 Euro Where: Structure Beton - 78 Av. de Vilvorde(Laan) - 1000 Brussels
Door:  €  10 ,-

19 to 21H: Apero/lunch + projections - La Mère de Ta mère (Le Poulailler) - Remember the Queen Of Hardcore Djset: - Geno-side [Techno/Acid] & Oldirtygarax [HipHop/Drum'n'Bass] FR De 21 à 10H, Lives Act !

 

 

 

 

 

 

Room 1 : Room 2 :
Cosmoneuse [Electro/Micromusic] BE U.Fuck [Electro/Breakcore] BE
Miss Helium [techno/punk] SW/FR Middle M (Dark Temple/Pkg/Short Epk/Le Diable Au Core) [Harcore/Indus] FR
Crystal Distortion (Labrat AudioChemicals / Expressillon) [Breakbeat] UK 69 Db (Expressillon) [Breakbeat] UK
The Silent Coup [Jungle/Drum'n'Bass] UK Dragongaz/Interlope (Expressillon / Jarring Effect) [Electro/Breakbeat] FR
Rimshot/Interlope (Expressillon / Jarring Effect) [Electro/Break] FR Plop Killer [Multistyle] BE
Creature [Electro/Breakcore/Indus] BE Antgrist Rencontre Lenklume [Live Inédit De No-Tek/K-Bal/Lenklume/] FR
Le Clan Des Robots (No-Tek, Art Manifeste, Random Records) [Electro/Breakbeat] FR Acid Mercenaries [Techno/Acid] BE
Armaguet Nad/special Mix For The Queen (Sodom/Dead End) [Hardcore/Indus] FR Les Drouilles [Techno/Tribe-Core] FR
  Bogusman&Vicious Doll [Electro/Punk] BE

Liens relatifs (Reports/Photos) : Tekitawa

 

REPORT (Extrait du Forum):

Quelques heures de repos à Rotterdam, chez Martha et Martial (ZETEMKA) puis visite des points culturels essentiels (Coffee-shops-Ouaaaiiis !!!:-et disquaire-gabber c’est tout!) et un détour par un restaurant américain spécialisé dans le poulet, composent l’emploi du temps de la journée de samedi. Départ pour Almelo en début de soirée, nous atteignons l’aire de rendez-vous vers vingt heures. La foule présente attirant l’intérêt de la police, les organisateurs nous dirigent vers Hengelo pendant que le convoi du son se rend au lieu de la teuf. Direction un bar pour fêter les 25 ans de Grégoire, et quel bar : un écran géant diffuse le concert de trois célébrités de la variété néerlandaise. Les verres sont vites bus, nous quittons l’endroit pour retrouver les Zombreux au pub « Innocent ». L’ambiance est bien plus adaptée, le barman sert la bière la moins chère ( UN euro ) et, quand il ne travaille pas, joue de la guitare sur les titres que la sono diffuse. Métal, bière pas cher et en plus on peut fumer : il y a de quoi réjouir plus d’un ! L’infoline est lâchée, nous arrivons à l’entrepôt toujours silencieux. Une ancienne fabrique de chaises où se logent facilement les ZMK/Antinarcose/Ultra, chacun ayant son espace. Les lumières ne sont pas sous tension, les bougies alignées sur le sol balisent les voies menant à chaque son.

Le public suffisamment nombreux attend dans le calme et s’anime immédiatement dès que les lumières s’allument.. Chez ZMK, les danseurs sautillent dès le premier disque pendant que Anwn et Ultramars affinent les derniers réglages du son Antinarcose. Coreback essuie les plâtres mais après une demi-heure le son tourne bien. Le minot s’éclate et nous livre un très bon mix qui excite les danseurs et les danseuses. Helius Zhamiq reprend les platines pour un mix 4 platines (3 Vinyles + un Cd) qui restera gravé dans les mémoires. Audience conquise pendant 2strong0, le meilleur mix de Hz à ce jour que j’ai pu écouter. Le public hollandais a préféré s’éclater sur le mix de Manoosh mais les quelques-uns uns qui sont venus pour Hz apprécient sans retenue. Les Speedcoreux hollandais qui étaient la n’avait jamais entendu de mix aussi rapide et se réjouissaient à l’idée de Tripcore/Speedtrip.

Hz a repoussé ses limites… et les notre !!! L’Enklume a livré un live différent de la veille sans pour autant faiblir. Ces deux-la sont des tueurs ! La prestation qu’ils ont livrée fut un grondement tellurique qui priva une partie de l’Europe d’électricité. Un des meilleurs live des deux artisans qui laisse penser après le set de Zhamiq que les Hollandais ne sont pas encore prêts pour le Tripcore. Anwn reprend derrière les deux métallos avec un live qui débute là où il est resté en suspends depuis hier. Excellent mais le set ne dépasse pas l’heure, se succèdent alors plusieurs autres Dj dont je n’ai pas retenu le nom. Globalement l’impression est enthousiaste mais je ne peux m’empêcher de ressentir une légère amertume maintenant que j’écris ces lignes. Les deux teufs étaient bonne puisque le Bazart a accueilli plus de cent personnes et c’est plutôt bon car cela est rare quand ce sont des inconnus qui jouent.

La Free Party du samedi fut le type de soirée à vous démontrer que le public français à beaucoup à apprendre tant l’ambiance festive se ressent. Quand on voit là-bas comment les Sound system gèrent leur teuf, on est plus proche des raves sauvages à l’ancienne (Pur endroit squatté, Son Nickel, Lights simples mais efficaces, Mix de haute qualité et éclectique et enfin un public en or) que des free à la frenchie ! Il est impératif que j’aille me prendre une grosse claque dans une de ces énormes soirées dont Speedloader me parle depuis si longtemps. Beaucoup trop de choses à écrire .. - Coreback et les Hollandaises émerveillées par ce « angel face » dixit Nicole la barmaid des ZMK - les galères de voitures de Gringho, Dodol et Denn’s - La beauté des Hollandaises (n'est ce pas Coreback)….

Et plein d’autres détails qui forment un merveilleux souvenir d’anniversaire ! Merci à Elke (Annwn), Martha, Martial et Zetemka Sound System pour ce week-end mémorable et annonciateur de fréquents déplacements dans le Nord ! Merci aux 104-E-20 (Guyom, Rotax , Miss_yl et les autres) pour leur accueil. Merci et bravo aux Zombreux d’avoir fait tant de chemin pour soutenir les artistes invités. Dédicace et respect à Mollok, la prochaine c’est toi qui viens !

Stereotommy

041106 - Free party Zetemka & Friends Guests KBaL

DSC03863

DSC03871

DSC03878

DSC03884

DSC03910

DSC03913

DSC03917

DSC03918

DSC03921

DSC03922

DSC03923

DSC03924

DSC03926

DSC03927

DSC03931

Oxi_Almelo15.sized

Oxi_Almelo49.sized

 

REPORT (Extrait du Forum):

Très bonne soirée. Pour ma part je ne jugerai pas ce que j'ai fait mais dans tous les cas je me suis éclaté à le faire et le son était vraiment d'une bonne qualité. Des bonnes conditions pour une première fois. Du coup ça m'a supra motivé et je serais ravi d'honorer l'invitation des KBal dans la Batcave ! Wlad a repris derrière. Les ptits pois se faisaient de plus en plus nombreux a ce moment là mais l'atmosphère était encore respirable. Wlad nous a balancé un bon mix bien évolutif au tendance Gabber bien indus (de ce que j'ai entendu). C'était très bon et ravi d'avoir fait ta connaissance ! Un maxi best of jouire ensuite avec l'arrivé du chevelu barbu, j'ai nommé Davidoff himself, qui dès le premier skeud a mit tout le monde d'accord. Gros gros mix old school qui dépote. Encore plus de plaisir de voir tout le monde apprécier et s'éclater. Et double plaisir de voir en plus de tout cela le sieur Davidoff s'éclater derrière ses platines. Son tellement bon qu'il a appelé à LaPointe Lafayette la moitié de Paris (ou du moins on aurait pu le croire) tant la cave s'est remplie à ce moment là. Une atmosphère chaude et moite (huummm) a envahie les lieux à grand coup de gros kick old school et de galettes de papy. Il fallait compté bien 10 minutes pour sortir de la cave. Gros bouchon dans les escaliers...

Heureusement pour nous "Contre les ptits pois récalcitrant moi j'utilise Korbi-actol qui enlève tous les points kakis". Le grand blond avec une casquette noir nous a pris les freeparteux à l'envers genre je commence Schranz, Hardcore hollandais (mais bien pitché donc ça dépote pas mal) pour évoluer rapidement vers son terrain de prédilection! Et vas y que je t'envoie du gros Sodom dans la gueule. Et bum un ptit Paris Londre dans les dents pour les résistants et du bon Speedcore à la GFB en guise de Finish Him. Autant vous dire que les tétines et les casquettes remplies de piercing ont volé et les pauvres petits jeunes sont allés se réfugier dehors, au frais...

Ce qui a permis à un noyau d'irréductibles d'apprécier le mix du corbeau de façon très conviviale. Les sifflements, applaudissements, et cris orgasmiques ont accompagné le Bloodstorm des GFB. Sourires sur les visages tandis que Axiom prend la relève. Et là malheureusement pour moi j'ai dû m'en aller la larme à l'oeil. Et oui la RATP à rajouter une heure pour les métros le week-end mais c'est encore insuffisant. J'ai juste su, sans étonnement, que le Sieur Axiom avait éclaté les neurones de tout le monde et, parait-il, deux ptits pois qui avaient survécu au reste de la soirée, s'en sont allés durant son mix en faisant des fuck genre "c'est n'importe quoi".

Ce qui est tout à l'honneur d'Axiom car, comme dit l'adage, "Ce faire traiter de con par un imbécile est une friandise de fin gourmet". Donc vraiment une très bonne soirée pour commencer l'année. Encore merci au gens qui sont venus et un tout particulier pour les différents retours que j'ai eu sur mon mix. Encore une fois ravie d'avoir retrouvé les habitués des caves parisiennes. Il ne me reste plus qu'à vous dire... C'est quand la prochaine ?

Sommeil_paradoxal

060107 - First Strike Guest KBaL

dscn125803ar0

dscn125904nu2

dscn126106by3

dscn126409sc7

dscn126611qy4

dscn126712hx0

dscn127318vs5

dscn128024dh0

dscn128125wc4

dscn128327qt1

dscn128630ij9

dscn128731ua9

dscn129135vj0

dscn129236sb0

dscn129337dh6

dscn129839lc9

dscn129940zv5

dscn130142jy4

dscn130243xi6

dscn130949af7

dscn131050kd8

dscn131654kn5

 

REPORT (Extrait du Forum):

« L’autre pays du fromage » disait la pub dans les années où la techno n’existait pas. Mouais le fromage c’est pas mon truc mais la Hollande possède d’autres attraits ! Moins culinaires mais plus festifs. D’autant plus que la Hollande est devenue depuis la terre d’asile de la techno sous toutes ses formes. Le seul pays au monde où le Hard core réunit les foules au sein de hangars gigantesques et où Free Party ne signifie pas déchèterie. Après un voyage sans encombre, nous (Coreback, FRD, Helius « the driver »Zhamiq et votre reporter) arrivons à la gare centrale de Den Haag.vers vingt heures. En avance, même un peu trop mais nous profitons de ce temps libre pour nous restaurer dans un de ces magnifiques restaurants que l’on trouve partout dans le monde. Remplit de malbouffe nous atterrissons dans un pub irlandais pour siroter quelques bières et prendre quelques renseignements sur l’itinéraire qui nous mènera au « Bazart ». Un chemin que nous trouvons et nous voilà arrivé face à … une maison ! C’est pourtant bien la bonne adresse mais cela ne ressemble en rien à un club En fait il y a deux rues portants le même nom et nous étions au 725 loosenkadeveg alors qu’il nous faut rejoindre le 725 loosenkade qui est de l’autre coté du canal. Pas perdus donc, nous atteignons notre point de teuf un peu avant onze heures.

Miss_yl, Rotax et Guillaume des 104-E-20 nous accueillent et nous entrons dans le club où s’affaire Annwn qui termine l’installation des platines.

Coreback commence directement par du Speedcore bourrin mixé à trois platines. Les quelques personnes qui viennent de rentrer dans la salle sont jeunes et sceptiques quant à l’entrée en matière de cette soirée. Mais elles ne fuient pas pour autant et se libèrent quand le jeunot radoucit l’ambiance avec du DJ Freak. Le set prends alors plus d’ampleur et les danseurs affluent avec enthousiasme. Le mix du p’tit se termine sous les stroboscopes et l’énorme canon à fumée souffle un épais voile sur le Dance-Floor dans un bruit qui masquerait presque le volume sonore déployé par le system Turbosound. Zhamiq a déjà repris les commandes depuis une demi-heure lorsque je fais la connaissance de Anni et Angélique. Ces deux là sont du coin et sont venus écouter Helius.

Angélique cours sur la piste en scandant son nom alors que je viens juste de lui dire que c’est le monsieur qui mixe et Anni me tend une bière fraternelle qui ne sera que la première d’une longue série. Helius assure bien mais un problème de cellule, déjà remarqué pendant le set de Coreback, nuit à la fluidité du mix. Pas grave quant on mesure l’adhésion positive du public qui se réjouit d’entendre un mix différent. Les « Terror-Heads » locaux tentent quelques pas de danse Gabber mais le mix de Zhamiq ne leurs laisse pas le temps de souffler. Ces gars là enchaînent donc danse frénétique et pause aux regards ravis mais curieux.

Quelques-uns uns iront régulièrement consulter les disques qui défilent sur les trois platines pendant que Helius conquiert définitivement l’assistance. Gringho, Dodol, Denn’s arrivent enfin et finissent de compléter la petite vingtaine de frenchies présents dans la salle. L’Enklume assène sévèrement les kicks et les speed coreux locaux hallucinent totalement sur le déluge qui s’abat sur eux. Comme d’habitude Ti Kai et FRD n’y vont pas avec des pincettes et leur musique régénère le public toujours motivé par la découverte d’une musique inconnue de ses oreilles. Elke aka Annwn (Antinarcose) clôt la soirée par un live act aux mélodies aériennes associées à des structures tantôt Break, tantôt Speedcore.

Malheureusement le club va fermer, le très bon live est stoppé au moment ou celui ci tend à évoluer vers des sonorités acides. Dommage mais on se dit que la Free du lendemain sera l’occasion d’en profiter plus longuement. Une bonne première soirée en Hollande, et bien que l’événement n’avait pas le prestige des Raves de la bas, j’ai pu apprécier l’attitude exemplaire et enthousiaste du public néerlandais.

Stereotommy

031106 - Anti-Narcose Party Guests KBaL

DSC03825

DSC03840

DSC03848

DSC03849

DSC03855

DSC03860