Joomla Extensions powered by Joobi

Artskorps / KBaL Party

Report de nos soirées.

 

 Free-Hard-Core-Party

K-BAL in Da HooD

Une fois n'est pas coutume, pour cette teuf nos invités n'était pas marqués par le sceau du Hard-Core : DeeJill des Corrosives et MouMouth des Heretics, deux très bon DJ's sachant s'adapter. De plus, les Mas I Mas posaient leur son le soir même, donc tout le monde s'est réunit dans une ancienne décharge en plein air, courageux vu le froid !!.

L'endroit était largement suffisant pour deux sons, nous en contrebas, les Mas I mas en surplomb. Médecins du monde se joignirent à tout ce petit monde ainsi qu'un pote pierceur. De notre coté ça a martelé HC toute la nuit, des projections de films Gores et de documentaires sur la bute voisine appuyèrent le propos, ce qui en marqua visiblement plus d'un. A notre plus grand ravissement environ 2000 pers ont dansé sur du HC bien couillu et sans fioritures.

Les Mas I Mas quant a eux ne faillirent pas à leur réputation de Junglist Averti. Que ce soit Jill, Moumouth, le live de Boucles Etranges ou celui de Sam (Heretics), les invités firent l'unanimité.

La teuf s'arrêta tranquillement vers 11H00 le dimanche, stoppée par des coys tout ce qu'il y a de plus amicaux.

Du tout bon !!!

 

Hard Core au chaud !! Pour la première fois K-BAL faisait péter dans une salle des fêtes, assez éloignée de paris (ce qui rebuta pas mal de monde), bien dommage car aucun soucis du fait de la location et vu le froid à l'époque.

Une superbe déco d'InnoSens, et deux très bon Dj's en guests :

- Armaguet Nad : 2 h de mix à 4 platines avec une ambiance "les 12 chevaliers de l'apocalypse"...

- Speedyq's : très bon mix conciliant toujours HC dansant et celui qui fait mal.

Et bien sûr la dream team "K-BAL DJ's in da mix" pour le plaisir de tous. Tout cela se finit vers 15h00 le lendemain, avec le smile et les jambes bien fatiguées.

Paie ta salle chauffée

 

Cette teuf fut laborieuse. En effet, le premier lieu était inondé, le deuxième utilisé par une teuf Trance et c'est vers deux heures du mat qu'on est arrivés au troisième.

La teuf commença donc que vers 3 heures du mat. Ça l'a fait, même si le public n'était pas nombreux, environ 100 pers. L'endroit était sympa, une ancienne grotte avec une bagnole cramée en guise de comptoir (pas par nous je vous rassure).

Pour une fois il n'y avait pas d'invité mais le Hard-Core KbaLisTiQue fit mouche !!!

 

 

Un week-end loin de Paris, cela ne se refuse pas, le squatt était privé et bien mortel : un vieux bâtiment prés d'une rivière le tout accompagné du propriétaire.

Donc pendant 2 jours cela à bien tapé, HardTeck vs HardCore ! Qui est Qui ??. Dommage que peu de gens firent le déplacement mais finalement cela n'en fut que plus agréable pour ceux qui étaient présents, environ 100 pers. sur le week end.


Romain..



Ptit squatt..


 

Hélas, pas de photos malgré des recherches approfondies dans les archives de chacun, mais les souvenirs sont là. L'endroit est un ancien bunker en région parisienne, environ 300 personnes sont venues malgré cette grande inconnue : "K-BAL, c'est qui ?".

La nuit, au début très Hard-Tekno, vira comme souhaité au Hard-Core le plus débridé, avec en prime un Live de FIST OF FURY, ce fut un bon galop d'essai, pour nous en tout cas, mais les habituels intervenants, NON INVITES, nous obligèrent à couper vers 6 - 7 heures du mat, sans conséquences pour nous.