Joomla Extensions powered by Joobi

Artskorps / KBaL Party

Report de nos soirées.

 

REPORT (extraits) :

On se le disait depuis un petit moment, que ça serait bien d organiser une petite sauterie entre K -BAL et BAGHEERA et ce fut fait en ce mois frais et hivernal de janvier. Le jour, le 21 du mois, le lieu du crime, le soleil de la butte a Paris, ouverture des portes des 22h00 avec STEREOTOMMY qui attaqua doucement a coup de Breakcore, puis ses goûts prononces pour le Hardcore australien prirent le dessus, ce qui fit sauter les premiers kangourou présents sur le Dance-Floor. Dans l'ambiance cosy et feutrée du "soleil", YAUM prit la suite avec un mix industriel bien lourd, mais a ce moment la, commença la guerre "volume V/S limiteur" !!! Damnation et pourritures de chancres, 95 dB maximum !!! Bref, c'est pas fort et comme les DJ's sont indisciplines par nature sur le sujet du volume, c'était joyeux pour le régulateur, the master of the gain malgré le peu de puissance sonore autorisée, l'ambiance commençait a devenir bien chaude quand DAR posa ses premières plaques. Il se lança dans un set Acidcore-Hardcore a 3 platines qui fit monter la température de quelques degrés de plus !!!

On commençait clairement a se sentir serre sur la piste et ça galopait dure comme dirait les adeptes du "poney express" !!! Vers les coups des 01h00, ce fut le tour de HELIUS ZHAMIQ de sortir ses galettes et commença ou DAR c'était arrêté, une petite ambiance Breakharsh puis SPEEEEEDCOOOORE a 3 platines !!!! Hystérie collective dans la salle !!! C'était la guerre !!! Après ce feu d'enfer, SPEEDLOADER ramena les égarés vers une danse macabre avec un mix Hardcore puissant et démoniaque !!! Bien loin de calmer les speedcoreux, SPEEDLOADER leurs fit perdre encore quelques litres de sueurs !!! Pour finir la soirée sur une note de douceur, AXIOM du Klinykal Sound System bombarda les survivants a grand coups de Speedcore-break et sur une phase doomesque, l'ambiance de la soirée monta a son paroxysme !!!

Malgré le peu de volume sonore dû a ce fameux dBmetre, l'ambiance fut bien chaude et on remercie chaleureusement les provinciaux d'être montes sur paris, aux parisiens et parisiennes d'être venus avec le sourire, a la "vieille-garde" pour sa banane, aux zombreux et zombrelles pour le soleil !!! BIG UP !!!

Gringho

210105 - Bagheera vs KBaL

DSCI0021-2

DSCI0024-1

DSCI0036

DSCI0042

DSCI0048

DSCI0062-1

DSCN0153

DSCN0155

DSCN0157

DSCN0165

DSCN0166

DSCN0169

DSCN0170

DSCN0171

DSCN0173

DSCN0174

DSCN0176

DSCN0177

DSCN0178

DSCN0179

DSCN0182

DSCN0185

DSCN0195

DSCN0196

DSCN0198

DSCN0218

DSCN0221


 

REPORT (Extrait du Forum):

C'était annoncé... le bal serait dans un P'tit coin bien connu des eXtremistes Hard KorE, la Grange à music était toujours debout pour offrir THE soirée... entre personnes averties... Une déco assez épurée mais ki donnait le ton... et deux projo balançant cote à cote des visuels assez recherché, se mélangeant parfois... tellement bon qu'on aurait pu mettre le fauteuil en face et simplement admirer mais... Face à nous, un son réglé aux petits oignons (koike défoi ça pique les nieux) et allait défiler une bande de joyeux drilles... et encore... Vidda puis Dar finirent par, d'un coup de pieds dans les platines, vous mettre ce pour koi vos tympans étaient venus ... un bon Hard KorE des famille décroché des fins fonds des bacs !! Mais tout de même, la fréquence avait du mal à se stabiliser dans des kicks bien lourds et rapides. Aussi le salut vint des USA avec Tense et un live qui a finit par déchirer le reste des toiles d'araignées restées dans les coins. Trop bien construit, avec une ligne de conduite très propre et originale. Alors que dire ensuite du terroriste Corse, qui, avec sa magnifique cagoule sur la tête, continua de nous assommer avec de belles envolées liriques speed Kore... Helius zhamiq et Axiom ont clos le bal avec pour les deux 3 platines... un chouilla curieux kan un défunt Hard KorE te matraque correctement des noreilles, il arrive un moment où on à un peu de mal à suivre... En résumé une soirée pour les VRAI afficionados. Alors à ceux ki n'était pas là : ne vous plaignez pas !!!!! Et pour les autres... restez où vous êtes, la FURIA KliniK aL K.BAL était du meilleur cru... et vous ne le saviez pas.

Tengku

J'ai un problème pour écrire ce report : je vais manquer de superlatifs... et je crains que vous ne pensiez que mes reports ne soient pas objectifs puisque après chaque soirée kbal / klinykal / Apeix, j'ai le même problème... Mais que voulez vous que j'y fasse : à chaque fois leurs teufs sont meilleures que les précédentes et vendredi dernier on a vraiment atteint un sommet : une claque, un tsunami, un tremblement de terre force 10 sur l'échelle de Richter, un 11 septembre en boucle sur les écrans TV, une apocalypse violente et jouissive... Bref : un retournement de cerveau comme on aimerait en avoir tous les WE ! L'aménagement du lieu n'a guère changé par rapport à la dernière soirée où la même équipée avait déjà sévi. Le son par contre, m'a l'air un chouia + fort, et dans une petite salle comme ça tabasse vraiment ! Peut-être même un tout petit peu trop, dur dur pour les noreilles au début, mais le son baissera un peu + tard avec l'arrivée des flics sur le parking... les visuels aussi ont été améliorés : encore + frappadingue, encore + gore, encore + sexe, encore + hard que la dernière fois ! Tellement beaux que ça en devenait difficile de déscotcher l'écran. Arrivé sur place alors que Dar terminait son live, mmmmhhh, dommage : les dernières notes entendues me laissent à penser que le reste de la prestation devait être bien bonne... c'est dj Tense le new-yorkais qui prend la suite, je commence un peu à le connaître maintenant et je ne m'en lasse pas : du speedcore breaké à souhait, ça part dans tous les sens, quelquefois au détriment des enchaînements dont certains seront un peu surprenants, mais au final c'est pas vraiment gênant : le voyage vers l'espace (sans spaceship one mais avec 2 platines et 1 laptop !) a bel et bien commencé, son acolyte le canadien Plague prend la suite, bizarrement masqué d'une cagoule. Le label dudit acolyte porte bien son nom : CSR, pour canadian speedcore resistance ! Le mur du son est passé dès la 1ère galette, et le rythme ne faiblira pas. C'est du speedcore bien carré, c'est fort et ça prend aux tripes.Voici donc les pauvres amateurs que nous sommes propulsés à la vitesse de la lumière dans le vide intersidéral... Ouf, on va peut-être pouvoir souffler un peu, se disent les âmes sensibles peu habituées à ce genre de soirées... et ben que nenni, c'est l'heure de boucler sa ceinture au contraire : Helius Zhamiq prend les platines, en rajoute une au passage, hop là, et c'est parti pour un tour de montagnes russes au-dessus de la voie lactée ! Je vous avais dit que les superlatifs allaient me manquer : ben voilà, on y est. Et c'est toujours pas fini Axiom prend le relais et conserve les 3 platines pour nous achever, nous exploser, nous atomiser, propulser les derniers neurones encore accrochés à notre boîte crânienne aux 4 coins de l'univers... C'est un carnage sans nom, une boucherie joyeuse et sans répit, un massacre effréné et goûtu, un génocide sirupeux, que la douzaine d'acharnés encore présents sur la piste de danse boiront goulûment jusqu'à la lie... Cette fois hélas c'est bien fini. Applaudissements, lumières, la messe est dite, et quelle messe ! Merci aux évangélistes de KBal, Klinykal, et L'APeix ! Vos ouailles ne sont hélas pas nombreuses mais elles vous seront fidèles jusqu'à la mort : speeeeeeeeeeeedcore !!!!

lo_ol

Bonne soirée pour nous tous !!!, malgré la date un peu avançée pour une teuf en salle mais bon, les ricains n'avait pas beaucoup de dates dispos. Nos potes d'UTRAM sont venus nous aider à faire ces magnifiques visuels et pour la déco c'est KBal/Klinykal, made home. Stereotommy commença ce début de soirée par un bon set HC plutôt mid tempo histoire de chauffer la salle, puis vint Le Live Act de Dajhne oscillant entre break et indus qui vit arriver déjà un peu plus de monde sur le dance floor. Suit Vidda qui nous asséna une très bon set HC sans fioriture et bien puissant, le public déjà nombreux ne s'y trompe pas et ça danse déjà sec, enfin notre DJ Dar dans un Live Act HC comme on aimerait en entendre plus souvent, ponctué de morceaux inédits et qui ont su remuer tout ce petit monde, pour la suite ce fut le quartet de l'enfer comme si bien décris ci-dessus. Au final, nous somme tous satisfaits, ils ne nous restent plus qu'à lancer la prochaine !!

Baboon

Et histoire de vous gâter l'enregistrement audio OGG remasterisé en intégralité (Stereotommy, Dajhne, Vidda, Dj Dar, Dj Plague, Dj Tense, Helius Zhamiq, Axiom) :

Full sur Ed2k/Emule en 350 Kbs + des photos (1,1Go) archive avec 7zip

>> ed2k : History >> ou sur Soulseek : Room KBaL, User bab2on

Ou Full on direct DL: Webmix 19 - Various - Party 250604

250604 - Le Bal De La Klinik

04

09

12-1

17-1

22-1

28-1

31-1

33

38

46

48

49

54

57

59

61

62

DSCI0009-1

DSCI0012-1

DSCI0016-2

DSCI0018-1

DSCI0020-1

DSCI0021-3

DSCI0022-2

DSCI0025-1

DSCI0032-2

DSCI0034-1

DSCI0042-1

DSCI0048-1

DSCI0049-1

pho_41-1

t-0003

t-0004

t-0005

t-0006

t-0007

t-0011

t-0018

t-0020

t-0022

t-0027

t-0030

t-0032

t-0037

t-0040

t-0052

t-0056

t-0058

 

271199 - KBaL Party Au Dome St Ange

art-00

art-06

art-07

art-09

art-11

art_00

art_000

art_06

art_060

art_07

art_070

art_09

art_090

art_11

art_110

lig-00

lig-03

lig-04

lig-06

lig_00

lig_000

lig_03

lig_030

lig_04

lig_040

lig_06

lig_060

perf-05

perf-07

perf-17

perf-18

perf-25

perf-27

perf_05

perf_050

perf_05ls

perf_07

perf_070

perf_17

perf_170

perf_18

perf_180

perf_25

perf_250

perf_27

perf_270

t-perfo_carre

 

PréflyC'est dans un château du 11ème siècle (remis en état par une association médiévale), au milieu de 15 ha de forêts, qu'eut lieu la teuf. Pour une fois, peu d'invité "reconnus" dans le milieu HC, excepté La Peste (qui ne put venir...), ce qui nous permit d'inviter quelques représentants de la Free-Party proche de notre style. 14 KW de son posé, un système de lights robotisé en complément du notre, de nouvelles décos, INNO-SENS toujours présent et des vidéos gores en projections continues, firent que le château a revécu ses meilleures heures. Tekno + ne sont pas venus faute de bénévoles, vacances oblige ! Vidda des Klinykal a commençé les hostilités vers 22h, Fantom des Teknomads suivi, tout était donc mis en place pour le Bloc K-BALISTIC : DHP pour un mix furieux, le nouveau live d'AIDS pris la place (pendant plus de 2 heures) ravageant les quelques 450 personnes présentes, puis N°6 avec un mix à 3 platines enfin DAR conclut sa part du marché par un mix bien dark, (dommage pour son live, mais le matos n'était pas fonctionnel). Au matin K-Limero des TTC, les Klinykal et Fantom finirent d'achever les derniers teufeurs présent.

Dommage pour ceux qui n'étaient pas là car l'endroit était vraiment mortel et il sera difficile de trouver mieux !!

Fly definitif

Fly défintif


220700 - KBaL Castle Party

2207aids1

2207aids2

2207dar

2207dar2

2207dhp

2207facade-lights

2207matin

2207people

2207people1

2207people2

2207spirale

2207transi-live

2207zonereactapp

227fantom

montage2

 

Voilà une teuf qui fera dire à Mme Christine B. députée : "Nous avons réussi à éradiquer la techno de notre circonscription".

On pourrai en conclure que tout s'est mal passé ce soir là pour nous !!, mais heureusement le son a tourné !. Après n'avoir pu se poser à l'endroit prévu, on a laché l'info vers 23strong0 sur un endroit de secours. Là, environ 300/400 personnes nous ont rejoint, le reste des teufeurs étant bloqués par des barrages. Jusqu'à environ 06 hrs le son fit son office, démarrant rapidement dans un HC déchaîné, ne relâchant l'affaire que pour mieux lancer Armaguet Nad dans un set de + de 3 hrs, (Angel Flo ne ne put jouer les barrages l'ayant bloqué). Au bout de 2 arrestations on a arrêté le son, pour éviter tout problème supplémentaire !!. Pour conclure on a remballé sans soucis, mais 15 000 Frs d'amende, ça fait cher la FREE...