Mailing list



Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi

Login Form

 

REPORT (Extrait du Forum):

« L’autre pays du fromage » disait la pub dans les années où la techno n’existait pas. Mouais le fromage c’est pas mon truc mais la Hollande possède d’autres attraits ! Moins culinaires mais plus festifs. D’autant plus que la Hollande est devenue depuis la terre d’asile de la techno sous toutes ses formes. Le seul pays au monde où le Hard core réunit les foules au sein de hangars gigantesques et où Free Party ne signifie pas déchèterie. Après un voyage sans encombre, nous (Coreback, FRD, Helius « the driver »Zhamiq et votre reporter) arrivons à la gare centrale de Den Haag.vers vingt heures. En avance, même un peu trop mais nous profitons de ce temps libre pour nous restaurer dans un de ces magnifiques restaurants que l’on trouve partout dans le monde. Remplit de malbouffe nous atterrissons dans un pub irlandais pour siroter quelques bières et prendre quelques renseignements sur l’itinéraire qui nous mènera au « Bazart ». Un chemin que nous trouvons et nous voilà arrivé face à … une maison ! C’est pourtant bien la bonne adresse mais cela ne ressemble en rien à un club En fait il y a deux rues portants le même nom et nous étions au 725 loosenkadeveg alors qu’il nous faut rejoindre le 725 loosenkade qui est de l’autre coté du canal. Pas perdus donc, nous atteignons notre point de teuf un peu avant onze heures.

Miss_yl, Rotax et Guillaume des 104-E-20 nous accueillent et nous entrons dans le club où s’affaire Annwn qui termine l’installation des platines.

Coreback commence directement par du Speedcore bourrin mixé à trois platines. Les quelques personnes qui viennent de rentrer dans la salle sont jeunes et sceptiques quant à l’entrée en matière de cette soirée. Mais elles ne fuient pas pour autant et se libèrent quand le jeunot radoucit l’ambiance avec du DJ Freak. Le set prends alors plus d’ampleur et les danseurs affluent avec enthousiasme. Le mix du p’tit se termine sous les stroboscopes et l’énorme canon à fumée souffle un épais voile sur le Dance-Floor dans un bruit qui masquerait presque le volume sonore déployé par le system Turbosound. Zhamiq a déjà repris les commandes depuis une demi-heure lorsque je fais la connaissance de Anni et Angélique. Ces deux là sont du coin et sont venus écouter Helius.

Angélique cours sur la piste en scandant son nom alors que je viens juste de lui dire que c’est le monsieur qui mixe et Anni me tend une bière fraternelle qui ne sera que la première d’une longue série. Helius assure bien mais un problème de cellule, déjà remarqué pendant le set de Coreback, nuit à la fluidité du mix. Pas grave quant on mesure l’adhésion positive du public qui se réjouit d’entendre un mix différent. Les « Terror-Heads » locaux tentent quelques pas de danse Gabber mais le mix de Zhamiq ne leurs laisse pas le temps de souffler. Ces gars là enchaînent donc danse frénétique et pause aux regards ravis mais curieux.

Quelques-uns uns iront régulièrement consulter les disques qui défilent sur les trois platines pendant que Helius conquiert définitivement l’assistance. Gringho, Dodol, Denn’s arrivent enfin et finissent de compléter la petite vingtaine de frenchies présents dans la salle. L’Enklume assène sévèrement les kicks et les speed coreux locaux hallucinent totalement sur le déluge qui s’abat sur eux. Comme d’habitude Ti Kai et FRD n’y vont pas avec des pincettes et leur musique régénère le public toujours motivé par la découverte d’une musique inconnue de ses oreilles. Elke aka Annwn (Antinarcose) clôt la soirée par un live act aux mélodies aériennes associées à des structures tantôt Break, tantôt Speedcore.

Malheureusement le club va fermer, le très bon live est stoppé au moment ou celui ci tend à évoluer vers des sonorités acides. Dommage mais on se dit que la Free du lendemain sera l’occasion d’en profiter plus longuement. Une bonne première soirée en Hollande, et bien que l’événement n’avait pas le prestige des Raves de la bas, j’ai pu apprécier l’attitude exemplaire et enthousiaste du public néerlandais.

Stereotommy

031106 - Anti-Narcose Party Guests KBaL

DSC03825

DSC03840

DSC03848

DSC03849

DSC03855

DSC03860

Connectez-vous pour commenter