Merci de vous enregistrer sur le site avant de pouvoir vous abonner à une liste.
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

 

Report : koralas MANIFEST RAVE 03 09 2004 (600 personnes)

Dès qu'ils entendent les "unhuman repetitive beats", les ravers en descendant du taxi crient : ¨on va a la teuf¨ et ils se précipitent vers le hangar qui crache le feu et le beat quelque part dans la forêt près de Vilnius. Officiellement, ce sont encore les limites de Vilnius mais autour on ne voit que la forêt et les restes d'une base militaire soviétique. Officiellement tout se passe ¨avec les papiers¨ mais réellement, la fête est suspendue quelque part on ne sait pas comment. L'illégalité attire les gens comme tous les fruits défendus. Les raves illégales, les espaces où on peut se détendre complètement en écoutant le beat au volume illimité. Ici se rassemblent les gens qui s'ennuient dans les clubs habituels parce que là-bas tout est légal jusqu'à la peau des fesses et il est rare d'entendre un melange de sons plus radical.Les raves illégales fascinent toujours par leur espace adapté juste pour une nuit qui ne reste comme tel que dans la mémoire des participants et sur les autres supports. Ici il y a une atmosphère joyeuse de ¨organise-toi et amuse-toi comme tu veux¨ ; le bruit des générateurs et puis la poussière noire dans les narines le matin. Pourquoi tant parler des raves illégales ? Parce que dans Manifest  on a pu trouver tous ces ingrédients. Un des organisateurs de la rave disait que Rocketshop avait déjà atteint son zénith et qu'il ne pourra pas organiser une manifestation meilleure que les précédentes, beaucoup de gens avant la fête disaient ¨Est-ce que tu vas au Rocketshop  ?¨ Les nuits superbes passées dans l'ancienne base de missiles près de Vilnius a inscrit le nom de Rocketshop pour longtemps dans nos mémoires. En fait, les mêmes gars qui ont organisé Rocketshop  : Metro Promo (drum'n'bass) , Techstylism (techno) et Rotten Shit (hc) ont consolidé leurs forces pour faire une manifestation de plus haut niveau artistique et technique. C'est pourquoi cette fois Manifest a joué plus fort et sur un plateau plus élévé. Derrière le bâtiment, le coeur éléctrique da la teuf battait fort : quatre générateurs bruyants qui demandaient en permanence de l'essence. Machine. Technology. Progress.

030904 - Manifest

Large_IMG_4431

Large_IMG_4456

Large_IMG_4494

Large_IMG_4542

Large_IMG_4549

Large_IMG_4575

Large_IMG_4590

Large_IMG_4614

Large_IMG_4616

Large_IMG_4621

Large_IMG_4623

Large_IMG_4631

Large_IMG_4678

Large_IMG_4685

Large_IMG_4713

Large_IMG_4720

Large_IMG_4721

Large_IMG_4731

Large_IMG_4738

Large_IMG_4739

Large_IMG_4761

Large_IMG_4767

Large_IMG_4772

Large_IMG_4774

hz1-1

hz2


Log in to comment