Joomla Extensions powered by Joobi

 

REPORT (extraits) :

Après moult péripéties, les ONUK nous ont organise une petite sauterie "strictly hardcore" avec en guest ARMAGUET NAD et HELIUS ZHAMIQ.

Le lieu du crime, un complexe sportif avec une salle de danse en sous-sol !!! Arrivé vers minuit avec mon compagnon de soirée, on trouve sans problème l'entrée qui nous permit de descendre en enfer !!! Une bonne petite salle nous attendait et déjà, le DJ (NEOSS ou NOX, j'ai honte, je ne sais plus !!!) bastonnait sévèrement !!! Les kbaloux présents étaient dans leur élément musical. Pas de hardstyle ou de new style pouet-pouet, que du hardcore qui tache !!! Pendant que la salle se remplissait doucement, ce fut le tour de ANOE de nous balancer pendant plus d'une heure, un live excellent, bien bourrin, avec pleins d'ambiances oppressantes qui permettaient après, de kicker comme un thaïlandais sur des paos !!! Puis ce fut le tour de HELIUS ZHAMIQ de reprendre le flambeau. Après quelques réglages, la machine de guerre était bien lançée. Loin du mix speedcore-harsh-break a tendance névrotique, ce fut un mix middle-tempo pour sieur HELIUS ZHAMIQ (bien sur, il faut quand même relativiser le "middle tempo" !!!) qui fit se dandiner les coreux poses sur le dance-floor. Grâce au parquet chatouillant, la bonne humeur était présente !!! Puis sur une transition toute en douceur, ARMAGUET NAD prit la commande des 3 platines pour continuer le pugilat auditif !!! Hardcore sans concession, sans pitié pour nos petites oreilles et notre petit cortex, ARMAGUET NAD nous claqua un mix précis et sauvage !!! 6 heures de hardcore pur beurre où la bonne ambiance était de rigueur !!!

Gringho

Un seul mot pour résumer la soirée : HARDCORE !!!! Du vrai du bon du pur et du dur comme on n'en entend hélas pas si souvent : trop bon ! Avec effectivement les djs de chez Onuk qui ont démarré la soirée sur les chapeaux de roues, un live de chez eux très accrocheur et qui tabasse : la soirée était lancée sur de très bonnes bases, héhé ! Helius zhamiq pris ensuite les platines pour une longue prestation d'un hardcore mental à souhait, que l'on pourrait qualifier au choix de "retournage de cerveau à 180°" ou de "rouleau compresseur à neurones", en bref : une expérience tout autant physique qu'auditive, et un voyage sans concession aux limites de la folie qui laissera mes gambettes ratatinées et mon électro-encéphalogramme aussi plat qu'une poitrine de pucelle...

je ne pensais d'ailleurs plus le voir se réveiller dans l'état où il était, mais c'était sans compter Armaguet nad et tout le talent de ce garçon, qui réussi à me remettre sur mes jambes pour profiter jusqu'au bout de son set ravageur. Merci (grand) monsieur Nad ! il faut parler aussi du son : les 5kw d'electrovoice développaient une puissance formidable tout en douceur (même pas mal aux oreilles !), et faisaient délicieusement vibrer le plancher sous nos orteils (ça chatouille, hihi !). Les points noirs de la soirée étaient liés au lieu lui-même : sortie définitive et eau chaude dans les toilettes (le genre de détails qui pourraient te faire croire que tu es en boîte, berk), pis la fin un peu prématurée, à 5h ou 5strong0 je sais plus.... mais bon : on avait pris suffisamment cher dans nos oreilles pour s'en contenter le staff d'onuk était en nombre, très pro et accueillant, ce qui me fait me poser la question suivante : mais pourquoi vous ne faites pas de soirées plus souvent ??? Merci à vous et vite, vite.... à la prochaine

lo_ol

Log in to comment