Mailing list



Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi

Login Form

 


Dodol et Gringho (KBaL)

Reports (extrait du forum) :

A l'occasion de son anniversaire, mister Ben Lagren et la HP nous ont concoctés une petite soirée en extérieur avec quelques kilos, un peu de lights, de visuel, de débrouillardise et de bonne humeur. Arrivé sur le site (bien connu de certaines personnes) en début de soirée, on constate que un son Transe-House-Goa pouet-pouet avait posé son system un peu plus haut. Mais ça change rien, le terrain est suffisamment grand pour que tout le monde se pose sans se gêner !!! Le son arrive sur les coups de minuit, puis quinze minutes plus tard la gendarmerie pointe le bout de son nez, et après quelques palabres sereines, nous fait déguerpir sur un autre champ. Nouveau posage, il commence a y avoir de monde et du fait du changement de placement, beaucoup échouent en premier sur le son transouille avant de nous trouver. Q uand tout fut au point dans la froidure de la nuit, la HP ouvrit les hostilités avec MASSON, qui nous fit un warm-up qui en disait long sur la suite des événements, puis HELIUS ZHAMIQ lança une première gros salve Hardcore-Speedcore-Breakee qui calma les speedcore-addicts et congela les autres !!! La folie rythmique baissa légèrement en violence quand SPEEDLOADER nous percuta le cerveau avec son Hardcore Gabberrise qui ramena devant les enceintes, tel un berger teknoïde, les brebis errantes dans le champ !!! On continua dans la finesse avec un live de NO NAME qui nous fit un début de set un peu bizarre puis qui décolla d'un coup dans les limbes du hardcore teutonnique, le final était éblouissant !!!

La relève fut faite par LE SEIGNEUR DES MOUCHES qui balança du gros Hardcore qui rince radicalement le cortex. STEREOTOMMY n'arrangea rien avec son mix dévastateur pour ce qui est des réparations cérébrales. PHILOU, dans le même genre, fin et léger, nous fit un mix très propres mais aussi destructeur que les dj's précédents.

Puis sur les coups de midi, on décolla tandis que DJ ELVIRA s'activait comme une bûcheronne sur les platines. Merci la HP, merci les gars pour cette bonne soirée bien fraîche au départ mais vite réchauffé par une ambiance bien torride !!!

Gringho

Connectez-vous pour commenter